Signes qui ne trompent pas : tu es bien rentré chez tes parents.

Cela doit bien faire 9 ans que je ne vis plus avec mes parents. Il vivent à une cinquantaine de kilomètres. Avec les études ( à l’époque que j’ai un peu foiré ) puis le boulot et la vie de couple , on a tendance à moins rentrer chez Papa et Maman. Je téléphone au moins une à deux fois par semaine et j’avoue que dès que je suis malade, il m’arrive d’appeler ma mère en pleurnichant. A Noël, c’est souvent l’occasion pour beaucoup de monde de rentrer dans la demeure familiale.

Coucou, tes parents sont là !

Welcome Home !

Je ne sais pas toi, mais rentrer chez les parents c’est souvent une épreuve ! Non pas que ce soit des monstres, mais il y a certaines choses qui te font régresser comme si tu te retrouvais 15 ans en arrière, des petites manies que tu détestes mais que tu supportes parce que…bah c’est tes parents.
Listing des signaux qui te disent  » Eh ouai, tu es bien rentré ! »

  • « Chez toi, c’est sur, tu ne manges pas » !

Deux trois jours avant ( voir une semaine ), premier texto de ta mère :  » Tu veux manger quoi Samedi midi ? « , car ta Maman, pour une fois que tu descends, veut te faire plaisir. La réponse est toujours la même :  » ne t’embête pas, un truc rapide… » il faut savoir que le menu va changer une dizaine de fois, que tu recevras au moins 30 propositions de menu par sms, 3 appels pour  » Tu veux un gâteau ?  » et encore j’ai de la chance, les mails, elle ne sait pas faire.

Tu rentres enfin chez tes parents, vas dans ta cham…  » Bah Maman depuis quand tu t’es fait un dressing dans ma chambre ?  » Bref… On se met à table et là, attention… Ta mère ou ton père ont forcément fait ton repas préféré ! Deux options s’offrent à toi :

  • dévorer le repas car c’est toujours meilleurs quand c’est Maman qui l’a fait mais attends toi au coup de semence : « Bah, tu dois pas beaucoup manger chez toi. Tu veux que je te fasse un stock de boite de conserve ? « 
  • manger doucement ( ayant déjà testé auparavant la première option la dernière fois) et tes parents supposeront que tu couves quelque chose :  » Bah, t’es malade ? Tu dévore ce plat d’habitude, comme un vrai doberman. »
repas avec tes parents

Quand tu dévores ton repas….

Le moment du départ, je repars souvent avec :

  • des gâteaux, la plupart du temps périmés tellement ma mère fait des réserves pour moi ( au cas où ),
  • des boites de conserves ( c’est sur que prendre le bus, prendre le train, prendre le tram et marcher chargée comme un âne, ça va le faire),
  • tablettes de chocolat et autres sucreries,
  • et enfin le tupperware rempli de bœufs bourguignon de la veille car  » J’en avais trop exprès pour que tu ramènes ».
  • « Ah la la, tu n’aimes pas quand je te parles le matin… moi j’aime bien »

On a tous notre petit caractère bien installé depuis des années. Il y a des choses qui ne changent pas. Moi, c’est parler le matin. Il faut le temps que je me réveille, que j’émerge et souvent après le café, ça va mieux. Mais ta mère a souvent tendance à l’oublier. La veille, elle te rassure :  » Demain matin, je te laisse dormir tranquille, tu peux faire la grasse mat ».

les parents au petit dej

Attends le café, je t’en pris…

Mais, et il y a toujours un mais, tu es réveillé(e) à 7h ce matin par le doux bruit de l’aspirateur qui tape « malencontreusement » contre la porte de ta chambre. Subtile stratagème pour te lever de bonne heure pour qu’elle puisse profiter de toi à fond. Et c’est parti pour le papotage : résumé de tout ce qui s’est passé les dernières semaines, les derniers potins, le dernier film… Tu réponds par des « mmh » et autres grognements. Soudain elle s’arrête et sors la phrases ultime « T’aimes pas parler le matin hein ? Moi j’aime bien «  grrrrrr.

Ensuite arrive le moment où tu régresses forcement avec les « Tu fais pas ton lit ? », « Tu n’as rien oublié avant de partir? » ( dit-elle en faisant trois fois le tour de la chambre avec toi ), « Tu veux ramener à manger chez toi ? », « Veux-tu que je lave ton linge ? », « Viens habilles-toi, on va aller boire le café chez ma copine S. ! »

Autres signes révélateurs :

  • Tu es jeune donc tu t’y connais forcement en câble pour la Box internet et autres technologies. Oui, je suis toujours sur le net mais c’est pas pour ça qu’au moindre problème je me transforme en technicien de chez Orange ou Sfr.
  • Viens, on va voir mes copines. Se faire payer un café chez les amis de tes parents même si tu n’as pas grand chose à dire.
  • Tiens, j’ai croiser Machin , ton ancien camarade de classe. Ah oui, celui qui me torturait à la récré… super…

Bon ok, même si parfois mes parents en font trop. Il me prennent encore pour une gamine, il faut avouer que les situations sont bien drôles. Si cela ne se passait pas à chaque fois de la même façon, ce ne serait plus chez moi et je pleurnicherai que mes parents ne s’occupent plus de moi comme avant.

Et toi, qu’est ce qui te marque quand tu rentres chez tes parents ?

Mélanie

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Loading Facebook Comments ...
%d blogueurs aiment cette page :