Recette d’Iran : Joojeh Kebab

Si il y a bien une chose qu’on doit goûter en Iran ce sont les kebabs. Ceux-ci n’ont rien à voir avec nos kebabs en broche que nous trouvons en France. Ce sont des brochettes de viande haché ( koubideh ), de coquelets ( joojeh) ou encore de pièces de viandes plus nobles ( barg ) cuites sur le feu accompagnées de tomates, d’herbes fraîches à avaler par poignées et de pain lavash légèrement mouillé par le jus de cuisson ( noun-e khis ). Ici je vais te proposer une version de joojeh kebab au four pour ceux qui comme moi vivent dans un appartement.

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 2 filets de poulet (normalement, on coupe des coquelets en deux que l’on plante dans des brochettes)
  • du jus de citron, l’équivalent de deux cuillères à soupe
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • du curcuma et du safran
  • 200 gr environ de yaourt grecque ( moi je prend des Veloutés qui font très bien l’affaire )
  • 1 cuillère et demi de fleur de sel
  • 2 oignons coupés finement en lamelles

Mettre les oignons, le jus de citron, l’huile d’olive, le curcuma, le yaourt et la fleur de sel dans un grand saladier et bien mélanger.

Mettre le safran à infuser dans un petit récipient avec deux trois cuillères d’eau bouillante. Laisser 5-10 minutes. On peut faire cette recette sans le safran, cette épice ne se trouvant pas dans toutes les cuisines, on n’en a pas toujours sous la main mais cela apporte vraiment de la couleur et de la saveur.

p_20160421_115933_1.jpg

Ajouter les morceaux de poulet ainsi que le safran dilué dans la marinade, et bien mélanger. Mettre un couvercle et laisser le tout reposer au frigo au minimum une heure ou bien même toute la nuit pour le manger le lendemain midi. Ne pas laisser au frigo plus d’une demi journée, il y a des produits crus.

Pour faire cuire notre préparation, mettre le four au maxi. Poser sur une plaque recouverte de papier cuisson notre marinade en étalant bien pour que tous les morceaux cuisent uniformément. Au bout de 20 minutes, finir la cuisson en position grill pour légèrement carboniser les bords. Et voilà c’est prêt.

p_20160421_120145.jpg

Le yaourt et le citron attendrissent la viande, celle-ci reste très moelleuse. On peut manger ce poulet avec du bon pain et des herbes fraîchement coupées mais je préfère avec un bon riz cuit à l’iranienne ( voir la recette d’Adas Polo et l’exécuter sans les lentilles et les oignons ) et une petite salade shirazi. Bon appétit.

p_20160421_123450.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

Loading Facebook Comments ...
%d blogueurs aiment cette page :