Crashtest : Déodorant Mixa Sensitive Confort

Ouh la la, mais c’est qu’il commence à faire chaud ! Les robes et les bermudas sortent des placards ! Vive les tongs et les ballerines, faites péter l’apéro, mojito et billes de melon au porto ! Mais qui dit grosse chaleur dit aussi… roulement de tambour… TRANSPIRATION ! Tu sais celle que tu sens près de ton voisin de tram ou de métro, celle qui te fait de belles auréoles sous les bras que tu tentes de cacher ou que tu essayes de sécher en marchant comme un pingouin, celle qui pue et qui pourrit tes t-shirts blancs, oui celle-ci, « Madame Transpi » délivrée par nos gentilles glandes sudoripares. Berk berk berk ! Vite, courrons chercher un déodorant, mais par n’importe lequel.

pingouin transpi.gif

Allez, on ventile ses dessous de bras !

J’ai voulu tester le nouvel ovni en matière de déodorant : le Mixa déodorant Peau Sensible Sensitive Confort. Un déodorant avec un embout vaporisateur un peu spécial qui délivre une brume fraîche sur nos petites aisselles.

Le Produit :

Je ne sais pas toi, mais moi ça fait un bout de temps que j’ai abandonné les déodorants en spray et que je suis passé aux déos billes. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est méga agressif. Tu vaporises un truc glacé qui semble venir du Pole Nord sous tes petits bras, sur une peau méga fine et sensible. Tu ne sais pas si tu rafraîchis ou si tu crames tes aisselles.  Il suffit que tu sois passée par la case « rasage » ou « épilation », tu passes ton tour car tu as l’impression de passer la zone au napalm. Bref, mettre son déo était devenu une épreuve de Koh Lanta, je ne suis pas téméraire, j’ai laissé tomber.

p_20160510_164018_1.jpg

Ici, Mixa avec son Sensitive Confort nous propose un produit qui va te réconcilier avec les déo en spray grâce à une révolution : diffuser de la brume grâce à un embout spéciale ! Qu’est ce que c’est que ce truc : une loupe ? un portail vers un autre monde ? un aspirateur de bureau ? Non, cet anneau va diffuser une légère brume sur ton dessous de bras ! Fini le spray d’alcool qui crame ! Il existe en quatre versions différentes : Hypoallergénique, Fraîcheur Pure, Anti-Trace, Extra soin et il nous promet 48h sans transpi ! J’ai choisi le mien en Hypoallergénique. On nous promet un confort optimale, plus de picotements, de démangeaisons ni de rougeurs.

Crashtest :

Je me lance donc un matin, c’est parti. Me rappelant mes anciens déo, j’appréhende un peu, je grimace déjà avant même d’appuyer sur le vaporisateur, je vais avoir mal, je suis toute seule à l’appart, personne pour venir m’achever. Allez, je sers les fesses : 1, 2, 3, GO, pshiiiitt… Devine quoi ? Je suis vivante et agréablement surprise ! Pas une douleur, pas de gaz glacé qui te brûle la peau ! Un voile léger, genre poupouloupou hop petit nuage sur tes dessous de bras. Par contre, la brume est tellement légère que je ne savais pas si j’avais bien vaporisé sur la zone « Transpirland ». Je sens…non c’est ok, ça sent bon. L’odeur est agréable et surtout pas trop forte car le déo c’est bien quand ça sent bon mais c’est nul quand son odeur sent plus fort que ton parfum Chanel. C’est parti une journée intensive : sortie en ville, shopping, départ pour le boulot (je bosse dans la restauration), chaleur, effort, bref le déo est mis à rudes épreuves.

Verdict :

assez satisfaite, je sens toujours aussi bon, je ne transpire pas, par contre j’ai un léger dépôt sur les aisselles comme une poudre blanche légère (Mes aisselles se seraient-elles reconverties dans la production de drogues dures ?). On va dire que je suis plutôt convaincue même si je pense que je resterai fidèle à mon déo bille à la grenade.

p_20160510_164549_1.jpg

Faisons le bilan :

Les + :

  • pas d’agressivité : pas de gaz qui brûle grâce à sa diffusion sous forme de brume, donc pas de démangeaison ni de picotement.
  • une odeur fraîche et pas trop prenante.
  • une bonne efficacité.

les – :

  • on ne sait pas trop si on a bien vaporisé le produit : à cause de sa vaporisation en brume, la diffusion est plus large et on ne sait pas trop si il y a eu un bon ciblage.
  • Toujours ce coté : petite salle de bain=je m’enfume avec mon deo=je vais mourir asphyxiée.
  • le léger dépôt blanc sur la peau.
  • sa taille : même si les déodorants en spray sont de plus en plus petits, je le trouve toujours plus imposant dans un sac à main que mon déo bille.

Et toi, convaincue ou pas ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

Loading Facebook Comments ...
%d blogueurs aiment cette page :