pantychallenge

#PantyChallenge : ces hashtags qui dézinguent la féminité

Le nouveau hashtag à la con est arrivé sur Twitter ! Youhou ! Et devine quoi il met encore à mal notre féminité ! Le #PantyChallenge est un hashtag qui encourage les femmes à poster une photo de leurs culottes pour montrer au monde qu’elles n’ont pas de sécrétions vaginales car c’est « caca » ! Attention, ce sujet n’est pas très glamour mais c’est pour notre bien à toutes !

#PantyChallenge : le hashtag what the fuck !!!

En voyant ça, je suis tombée de haut. Depuis quand prendre sa photo en culotte est un sport international ? Il est vrai qu’Internet peut être un monde bizarre. Je me suis ensuite demandée si ce n’était pas une action pour lutter contre la taxe très haute sur les protections hygiéniques ou contre la fausse honte engendrée par les règles. Que nenni, c’est pire que cela. Le #PantyChallenge consiste donc à prendre une photo de sa petite culotte immaculée de ses normales et presque quasi quotidiennes sécrétions vaginales.

#pantychallenge

Heureusement, beaucoup de personnes et surtout pas mal de femmes se sont insurgés contre ce hashtag. Il n’y a rien de plus naturel et de plus normal que ce liquide visqueux qui finit dans ta culotte ( miam appétissant ) ! Si on se rappelle nos cours de biologie, les sécrétions vaginales sont une sorte de lavage automatique de ton minou ! C’est le signe que tout fonctionne bien là dedans, que la maison est bien entretenue et que c’est bien douillet à l’intérieur. Elles servent aussi à la lubrification et ça c’est génial, on ne va pas se mentir ! Elles permettent aussi de détecter par un changement d’aspect, de couleur ou d’odeur si notre mimoune a besoin d’aller voir un petit docteur pour un éventuel problème gynécologique.

Donc si on résume, pas besoin d’aller courir au supermarché acheter 3 tonnes de savons intimes ! Ce n’est pas sale comme on aimerait te le faire croire ! Tu es une femme avec un corps de femme, point !

#PantyChallenge et les autres : les hashtags du bodyshaming

On a toujours eu autour de nous, les femmes, une tonne de choses qui nous mettent une fausse pression à la con : la presse féminine, les photos de mode, etc… Avoir un corps de rêve avant les vacances. Lutter contre ses boutons pour une peau parfaite. Perdre 3 kilos après Noël. Pas facile d’être en accord avec son corps quand nous sommes assommés par des diktats débiles. Alors, en plus si ce sont des femmes anonymes ( pas très futées ) qui lancent des choses pareilles, où va le monde ?

Il y a eu le #thighgapchallenge qui voulait que les demoiselles montrent le fossé entre leurs deux cuisses. Non, non, non… On n’est pas toute fine avec de larges hanche. On a pu découvrir ensuite le #A4waistchallenge : prouver au monde que leurs bidoux ne dépassaient pas de partout derrière une feuille A4. Et maintenant cette daube de #PantyChallenge.

Alors non, malgré des heures de muscu, des tonnes de chocolats en moins, des nettoyages intimes à gogo, ces challenges seront impossibles à relever pour nombre d’entre nous. Encore mieux, évitons de les tester. Merci à ces challenges et à celles qui les partagent de discriminer la différence ! J’ai de bonnes cuisses, j’ai un peu de ventre ( merci le combo pizza/bière, I love You ! ) et oui comme toutes les femmes, mon minou sécrète un truc chelou hyper naturel. Ces modes à la c*n influencent aussi les plus fragiles et les moins sûre d’elles et les conséquences peuvent être dramatiques ( boulimie, anorexie, etc…).

Si tu n’aimes pas mon corps, vas voir ailleurs.

Pourquoi le corps féminin devrait-il être uniforme et aseptisé ? C’est encore à nous de « prouver » aux ignorants que notre corps n’est pas sale et n’est pas moche quel que soit ses proportions et ses fluides ! On ne devrait pas cacher sa boite de tampon dans son caddie. « Berk berk cette fille va avoir ses règles. » On ne devrait pas se cacher honteusement pour demander discrètement une serviette à une copine. On ne devrait pas culpabiliser de ne pas réussir à coincer un stylo sous le pli de son sein car celui-ci manque de fermeté. (Eh ouai un autre truc débile). On ne devrait pas faire un scandale sur Instagram pour une culotte tachée de sang.

 

Alors, sois femme ! Va acheter tes tampons sans honte, achète ton jean en 44 sans culpabiliser sur le resto d’hier soir…

Je suis une femme avec des poils, des seins, du gras, des règles, un vagin, des fluides et je vous emmerde. Lâchez nous le slip !

Si quelqu’un cherche une femme sans ces critères, je lui conseille de prendre comme épouse une Barbie ou une poupée gonflable. Je propose de lancer le #tracedepneu, on verra où la débilité des gens peut aller. Je te souhaite donc pour cette journée de belles sécrétions vaginales. Fais comme moi, pries pour un monde plus intelligent !

Ps : les femmes font caca (oui du vrai caca) et ne pètent pas des paillettes. On n’est pas dans un Disney !

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Dis moi ce que tu en penses juste ici :D

Loading Facebook Comments ...
%d blogueurs aiment cette page :