2eme Jour à Rome : le centre historique

Nous nous retrouvons donc pour cette deuxième journée à Rome. Au programme, une grande ballade dans le centre historique de la Ville Éternelle. On déambule dans les petites rues, entre les nombreuses églises. Nous nous dirigeons une fois de plus vers le centre ville en passant par l’Incrocio delle Quattro Fontane, un carrefour où se trouve quatre fontaines. Descendant la colline du Quirinal, nous partons vers la plus belle et la plus connue des fontaines de toute la ville de Rome.

centre historique

La Fontaine de Trevi : le symbole du centre historique

Nous sommes levés tôt pour pouvoir accéder tranquillement à la Fontana de Trevi. Je pense qu’après le Colisée, c’est l’endroit le plus fréquenté par les touristes. La tradition veut qu’on se mette dos à la fontaine et qu’on lance une pièce dans la fontaine. Cette pratique garantirait un retour certain dans la Ville Éternelle. Nous sommes donc arrivés vers 9h à la splendide fontaine. Peu de monde, c’est le moment idéal pour prendre des jolies photos sans le coude du voisin ou le halfbun de la voisine faisant du photobombing. Mais là, ce fut le drame.

La police locale commence à faire évacuer les abords du site car c’est l’heure de passer l’aspirateur. Deux employés commencent à racler le fond du bassin pour récupérer les milliers de pièces s’y trouvant. Il faut dire qu’on y trouve à peu près 2000€ par jour et tout cet argent part dans une association catholique. Bon, on a tout de même réussi à prendre de jolies photos, à lancer une pièce de très loin ( merci les cours de lancée de poids au collège ) et on verra bien si on retourne à Rome un jour.

Sinon, pour un peu d’histoire, la fontaine a été commandée par Niccolò Salvi par le Pape Clement XII. Elle a la forme d’un gros arc de triomphe. En son centre se trouve le dieu des océans, Neptune, entouré par deux personnages accompagnés de chevaux, l’Abondance et la Salubrité. Elle est vraiment magnifique et ressemble à un écrin coincé dans sa petite place.

img_9575 img_9579

Campo de’ Fiori

On est ensuite descendu vers le sud du centre historique pour se diriger vers Campo de’ Fiori. Nous sommes passés par Largo di Torre, une large place rectangulaire où se trouve les restes de différents temples. Elle se situe sur l’emplacement du Champs de Mars antique et pour la petite histoire, c’est ici que Jules César fut assassiné.

Nous nous dirigeons ensuite vers les petites places pour tomber sur de petits chefs d’œuvres comme la Fontana delle Tartarughe : la très jolie Fontaine aux Tortues. Nous déambulons ensuite dans les petites rues pour atteindre le marché Campo de’ Fiori. Je fus un peu déçue car à part deux trois marchands de fruits et légumes, il y avait beaucoup de stands vendant des pâtes et de l’huile d’olive pour les touristes. Nous nous arrêtons tout de même à une boulangerie très réputée ( j’en parlerai dans  » Les meilleurs adresses de Rome ») pour manger un Cornetto, une sorte de croissant fourré à la crème.

On marche ensuite vers la place Sant’Eustachio pour s’asseoir à la terrasse du café du même nom et y déguster un délicieux cappuccino !

centre historique Campo de' fiori

img_9604

Plaza Navona

Après cette pause bien méritée, nous arrivons sur la Piazza Navona et ses trois magnifiques fontaines. Cette place est vraiment immense et je ne sais pas si c’est à cause de la chaleur mais ce lieu qui normalement grouille de monde est plutôt calme. Nous nous sommes amusés à imiter les différentes poses des statues romaines ce qui a donné place à un bon fou rire. La Piazza Navona est construite sur l’ancien Stade Dominicien et elle en a conservée sa forme ovale. En son centre se trouve la Fontaine des Quatre fleuves qui représente le Nil, le Gange, le Danube et le Rio de la Plata.

Nous y trouvons aussi la Fontaine de Neptune. J’ai l’impression que ce dieu a vraiment la cote dans le coin ! Sur le coté ouest, nous pouvons voir la magnifique Sainte-Agnès en Agone, un énorme édifice qui donne accès à des souterrains qui mènent à des mosaïques romaines et aux ruines du Stade Dominicien.

centre historique Piazza Navona img_9627

Promenade le long du Tibre dans le centre historique

Nous nous sommes baladés dans les petites rues de Rome, dans son centre historique. Nous sommes tombés amoureux de la Via Giulia : une longue rue toute pavée. Lors de cette balade, nous avons entendu une femme chantant de l’Opéra : instant magique. Nous continuons à marcher dans le centre historique en longeant le Tibre. Alors je ne sais pas si c’est la chaleur ou si les romains sont tous en vacances mais il n’y a pas beaucoup de monde le long du fleuve. Nous apercevons de l’autre coté de l’eau le quartier Prati, et caché derrière de vieilles bâtisses, les murs de la Cité du Vatican. Nous arrivons au pied du pont Saint Ange qui amène au château fort du même nom : un vrai mastodonte.

centre historique Via Giulia img_9670

Panthéon

Nous marchons ensuite à travers les petites rues de Rome, plus romantiques les unes que les autres jusqu’à tomber sur la Piazza della Rotonda. Sur notre droite, nous longeons une sorte de gros bâtiment en brique de forme cylindrique. Nous arrivons face à son entrée et les briques bruts ont laissé la place à une série de colonnes, à l’entrée d’un temple. C’est le Panthéon. Bizarrement, ce monument m’a plus ému que le Colisée, je ne saurai dire pourquoi. Je trouve ce lieu extrêmement étonnant et poétique. Derrière ce coté antique et brut se trouve le raffinement à l’italienne avec ses colonnes de marbre. Nous traversons le puits de lumière qui à cette heure-ci, se trouve à l’entrée de la rotonde.

img_9680 img_9681 img_9698

Piazza di Spagna et Scalinata di Trinità dei Monti

Nous continuons notre promenade vers le nord, en longeant Via del Corso, l’artère commerçante de la ville. Nous prenons ensuite Via dei Condotti, une rue où se trouve de nombreuses boutiques de luxe comme Cartier, Prada, Hermès,… C’est un peu une sorte de mini Champs Elysées. Nous atteignons enfin Piazza di Spagna, la place d’Espagne. On y trouve une magnifique fontaine de Bernini et de son fils : Fontana della Barcaccia. Elle représente une barque géante prenant l’eau en souvenir du Pape Clément VIII qui a du traverser cette place en barque lors des inondations de Rome en 1598. C’est vrai que depuis le début de ce récit, je parle beaucoup des différentes fontaines mais en plus d’être splendide, elles sont extrêmement pratiques. Sous 35°C, l’eau potable qu’elles délivrent est vraiment salutaire !

Nous fument déçu car les Scalinata di Trinità dei Monti, les escaliers de la Trinité des Monts sont en rénovation. Nous n’aurons pas la joie de monter ces magnifiques marches qui mènent à l’Eglise Française de la Trinité des Monts…

centre historique piazza de spagna img_9716

Piazza del Popolo

Au nord de Piazza di Spagna, il y a Piazza del Popolo, la Place du Peuple. Son nom vient de l’une des églises qui s’y trouve, Sainte Marie du Peuple. C’était l’ancien lieu des exécutions publiques. Vu la taille de la place, il devait y avoir du monde lors de ces événements particuliers. En son centre trône une obélisque venant d’Heliopolis rapportée sous le règne d’Auguste. Et devine ce qu’on trouve sur cette place ? Des fontaines ! Pour changer. La Fontana del Nettuno et la Fontana della Dea di Roma qui se trouvent juste en dessous des jardins de la Villa Borghese.

img_9725 centre historique piazza del popolo

Jardin de la Villa Borghese

Envie d’un peu de verdure ? Direction les jardins de la Villa Borghese. Au Nord du centre historique se trouve cet immense parc de 80 ha. On y trouve de nombreuses activités pour se reposer loin des brouhahas de la ville : promenade, musée, jardins zoologiques, etc…

Le Musée de la Galeria Borghese contient une très grande quantité d’œuvres reconnues comme sculpture de Bernin, des tableaux de Rubens, Le Titiens ou encore Le Caravage. Mais attention, les visites de cette galerie se font sur réservation quelques jours en avance.

Pour ceux qui ont une âme bucolique, on peut faire un petit tour en barque au milieu des canards, des tortues et des poissons rouge devant le Temple d’Esculape.

centre historique villa borghese img_9755

Le Centre Historique

Après une agréable sieste dans le parc, il fut l’heure de remonter la colline du Quirinal pour retrouver l’hôtel. Un paquet de charcuterie, du pain, et une bière plus tard achetés dans une épicerie, le sommeil nous prend par surprise. Cette journée nous a permis de goûter à la Dolce Vita. Petites rues, façades défraîchies, rues pavées où l’on trébuche. J’ai particulièrement aimé le Panthéon et le fourmillement des passants sur la Piazza della Rotonda.

Nous nous couchons de bonne heure car le lendemain, une grande journée nous attends. Ce sera visite du Vatican, le quartier Prati, et le Trastevere.

A bientôt pour cette troisième journée!

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  • Mes bonnes adresses à Rome : pizza, pasta & cie ! 12 octobre 2016 at 9 h 04 min

    […] L’une des boulangeries les plus connues de la capitale. On y trouve du pain, des gâteaux secs, des cornettos, de la foccacia mais aussi à l’heure du déjeuner, de la pizza al taglio ! Rapport qualité prix imbattable. La garniture n’est pas aussi imposante que chez Bonci Pizzarium mais elles sont tout de même succulentes. Une autre des bonnes adresses à Rome pour les petits budgets. On finit le repas par un petit tour sur le marché Campo de’ Fiori. […]

  • 3eme jour à Rome : Vatican, quartier Prati et Trastevere 11 octobre 2016 at 11 h 50 min

    […] Si tu n’es pas trop fatigué, tu peux grimper la colline Gianicolo. Tout en haut, sur la Piazza Garibaldi, tu auras un autre magnifique point de vue sur Rome : du Vatican, en passant par le Panthéon jusqu’au Forum Romain. D’ailleurs sur le chemin, tu verras une magnifique fontaine, Fontana dell’Acqua Paola qui ressemble un peu à la Fontana de Trevi. […]

Loading Facebook Comments ...
%d blogueurs aiment cette page :