Tokyo Tower

Voyage à Tokyo : Tsukiji Market, Tokyo Tower et 47 Ronins

Un nouveau jour se lève au Pays du Soleil Levant et nous nous mettons en route de bonne heure. Si on veut avoir la chance de voir de gros poissons, on doit se lever aux aurores. Aujourd’hui, nous allons au marché aux poissons de Tsukiji, ensuite nous irons à la Tokyo Tower et nous finirons notre journée auprès des 47 Rônins.

Avant la Tokyo Tower, des sushis à Tsukiji ?

Alors normalement pour faire les choses bien, on aurait du se lever vers 3h du matin pour avoir une chance de voir l’une des plus grandes ventes aux enchères du monde, le marché au thon. Mais bon, avec le décalage horaire on cherche déjà mes yeux dans mes orbites donc j’ai préféré dormir. On n’a pas voulu s’embêter à changer de métro trente six fois et on est donc descendu à la station Shimbashi sur la Yamanote line. Eh bien on aurait pas du car on a pas mal marché dès le réveil.

Tokyo Tower

Nous sommes enfin arrivés au Marché de Tsukiji et celui-ci commence par un petit marché d’ustensiles, de condiments, d’assiettes… Mais où se trouvent les poissons ? Dans l’une des ruelles, il y avait plusieurs files d’attentes et on se demandait pourquoi. Tout simplement, les gens attendent ( à 9h du mat) de pouvoir s’asseoir dans un de ces restaurants qui sert les sushis les plus frais de la ville. Apparemment il n’y a pas d’heures pour du poisson. On a vraiment hésité, mais on avait un peu peur de goûter tout un tas de trucs genre de l’oursin et ne sachant dire « sans oursins » et autres, on a laissé tomber. De toute façon, je ne suis pas assez patiente pour faire la queue deux heures.

Des Huîtres de la taille d’une main

Pour aller enfin voir les poissons, on doit traverser une sorte de parking et aller sous un grand hangar.  Attention où tu mets les pieds parce que autour de toi, ça bosse, ça klaxonne, et ça slalome. Depuis peu, on n’a pas le droit de prendre de vidéos ou de photos car il y avait des touristes qui étaient un peu encombrants et qui empêchaient les gens de travailler correctement.

Le marché aux poissons est juste hallucinant. On en a vu dont on ne soupçonnait pas l’existence. Il y a avait toutes sortes de poissons, d’anguilles, de crabes, d’araignées de mer, de mollusques… On a vu des huîtres et des moules de la taille d’une main, oui oui, d’une main ! J’étais entre la surprise et l’écœurement ! Ha ha !

Tokyo Tower

Tokyo Tower

Tokyo Tower

Tokyo Tower

 

Tokyo Tower, Zojo-ji et Takoyaki !

 

Nous partons ensuite direction la Tokyo Tower, cette grande tour qui ressemble à notre belle Tour Eiffel. Sauf que celle-ci est rouge et blanche. Elle est même plus haute que notre grande dame de fer avec ses 332.6 mètres. Bonne nouvelle, elle est conçue pour résister au séisme même si l’antenne en haut de la tour s’est tordue lors du séisme du 11 mars 2011.

Nous ne sommes pas montés en haut de la tour, je ne sais plus pourquoi. Je me demande si ce n’était pas aussi en rénovation pour changer. A l’intérieur, il y a pleins de magasins de souvenirs mais aussi un étage tout entier consacré à One Piece. Après avoir acheté deux ou trois souvenirs et des petits gâteaux trop mignons en forme de bananes, nous nous sommes posés pour manger des glaces avec des goûts qu’on connait bien : fraises, cheesecake, etc… Thé Matcha tout ça c’est bon mais parfois une bonne glace à la pistache ça manque !

Tokyo Tower

Tokyo Tower

Zojo-ji : le temple aux centaines de statuettes de Jizô

Nous avons décidé avant de quitter le coin d’aller voir le temple qui se trouvait juste à coté. Nous sommes tombés dans une grande enceinte où se déroulait un matsuri. Peu de touristes, beaucoup de japonais, on aime cette ambiance presque intimiste surtout que nous voyons enfin des cerisiers en fleur !! 

A lire aussi : Une Nuit à Shinjuku

C’est tout près de ce temple que se trouvent les tombes de six Shoguns Tokugawa.  D’ailleurs, c’est le fondateur de cette lignée, Tokugawa Ieyasu qui fit ériger ce temple. L’endroit le plus émouvant est surement le petit chemin entouré de dizaines et de dizaines de statuettes Jizô. C’est le protecteur des enfants et des voyageurs. Les parents des enfants morts viennent célébrer ces statuettes en les habillant de bonnets, d’écharpes et de bavoirs rouge. Partout, il y avait ces petits moulins à vent. C’était triste et en même temps très poétique.

Tokyo Tower

Tokyo Tower

Tokyo Tower

Tokyo Tower

Nous avons décidé de manger quelque chose sur place. Monsieur a pris un Okonomiyaki et moi, j’ai pris mon courage à deux mains en prenant un Takoyaki ! Ce sont des boulettes de pâte proches de la pâte à crêpe ou à beignet contenant des morceaux de poulpes. Alors le poulpe ça me fait peur, je suis un peu chochotte sur les bords ! Mais au final c’est plutôt pas mal même si je ne suis pas fan du Hanakatsuo, des filaments de bonite séchée.

Tokyo Tower

Tokyo Tower

 

Après la Tokyo Tower, les 47 Rônins au Sengaku-ji

 

Nous avons encore voulu jouer les courageux et nous avons pris la route pour aller voir le lieu où reposent les 47 rônins. Ce fut encore une mauvaise idée… C’était loin, très loin. J’aurai eu largement le temps de t’expliquer qui ils étaient.

L’histoire des 47 rônins est une légende nationale et elle correspond à un fait historique. Le Damyo Asano est accusé d’avoir voulu tuer Yoshinaka Kira. Le Shogun a donc ordonné à Asano d’avoir recours au suicide rituel, seppuku. Tu l’auras remarqué, ça commence mal et quand le Shogun donne un ordre, on l’exécute (c’est le cas de le dire). 

Les 47 samouraïs de Asano se retrouvèrent donc sans maître, ce qu’on appelle des « rônins ». Ceux-ci décidèrent de venger leur maître en tuant Kira. Ils attendirent près de deux ans avant de lui faire sa fête. Les 47 rônins furent ensuite condamnés au seppuku.

Nous sommes arrivés sur place et nous avons trouvé un joli petit temple. Sur la gauche se trouve les différentes tombes. Il y a la tombe d’Asano et de sa femme, et de tous les rônins. Ce qui est hallucinant, c’est le nombre de japonais qui viennent apporter des fleurs ou de l’encens pour encore et toujours les célébrer. Ce sont des symboles de loyauté, de sacrifice, de dévouement et d’honneur. C’était émouvant de voir s’incliner ce couple tokyoïte devant la tombe d’Asano.

Tokyo Tower

Tokyo Tower

Tokyo Tower Tokyo Tower

 

Alors, je ne t’ai pas dit mais il avait commencé à pleuvoir. Visiter Tokyo sous la pluie, c’est franchement pas terrible. Après la Tokyo Tower, le marché de Tsukiji et la tombe des 47 Rônins, nous partons direction Odaïba, l’île artificielle de Tokyo pour aller y faire du shopping, s’amuser et manger (toujours manger). J’espère que tu as apprécié la balade! Si tu as des questions ou autres, laisse moi un commentaire, je te répondrai avec plaisir. 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Dis moi ce que tu en penses juste ici :D

Loading Facebook Comments ...
%d blogueurs aiment cette page :