balade à Nara

Voyage au Japon : une balade à Nara

Vu que nous sommes juste à coté, nous avons décidé de quitter Kyoto une journée et nous partons faire une balade à Nara. J’en avais tellement entendu parler que je ne pouvais pas passer à coté de cette jolie ville. On s’est donc levé de bonne heure, direction le pays des daims.

Une balade à Nara : prendre le bon train

Rien de plus simple pour aller faire une balade à Nara. Il y a plusieurs façons d’y aller et nous avons opté pour le train. Je sais que parfois il n’est pas facile de s’y retrouver dans les gares japonaises mais comme nous, tu auras toujours quelqu’un qui donnera quelques minutes de son temps pour t’aider. 

Si tu décides comme nous de prendre ce moyen de locomotion, attention. Il y a un train rapide et un autre qui fait tous les arrêts. Alors si ton temps est compté, prends garde. Nous avons pris le JR Nara Line Rapid Service for NARA et le trajet nous a coûté 710Y soit environ un peu plus de 5€. Ça vaut vraiment le coup ! Il était à peine 8/9h du matin et il y avait déjà une foule de touristes qui attendait sur les quais de la gare de Kyoto.  Sur le trajet nous passons devant Fushimi Inari, notre destination de demain.

Une fois arrivé à la gare, rien de plus simple pour trouver les daims, il suffit de se diriger vers la rue principale qui se trouve juste devant soi. D’ailleurs, il y a des prospectus dans l’enceinte de la gare avec des cartes de Nara, très utiles.

N’ayant pas déjeuné, nous nous sommes arrêtés à un konbini prendre de quoi grignoter. Même si il est encore tôt je ne peux m’empêcher de craquer sur les onigiri au saumon ! L’un de mes péchés mignons lors de ce voyage au Japon… 

Nous passons ensuite devant la boutique de moshi traditionnel qui est encore malheureusement fermée. Nous arrivons ensuite devant un étang et nous apercevons une pagode ! Direction donc ce groupement de temples, les daims doivent être là.

ballade à Nara

Les Daims de Nara

C’est bon, nous voyons enfin notre premier daim. Il n’est absolument pas farouche, lui tout seul, se promenant entre les gens et faisant caca au moment où je m’approche de lui. Bon, je vais le laisser tranquille celui-là ! Nous marchons toujours vers les temples. C’est pas possible, il ne peut pas y avoir qu’un seul daim à Nara !

Et bien non, ils étaient tous regroupés dans une étendue d’herbe bien verte. Nous avons fait comme beaucoup de gens : on a acheté des cookies. Pas n’importe quels cookies, des cookies cuisinés exprès pour les bestioles et qui sont vendus par un gentil monsieur. Et là, c’est le drame. Les daims crèvent la dalle et ils te suivent, te poursuivent jusqu’à ce que tu aies vidé ton paquet de gâteaux. Nous avons vraiment bien ri car c’était drôle de voir les gens se faire poursuivre. Attention, les daims bavent ! Mon manteau s’en souvient encore. Ils peuvent aussi donner des petits coups de tête alors attention aux enfants. 

ballade à Nara

ballade à Nara

Les daims, ces animaux vénérés

Nous apprenons pleins de choses lors de cette balade à Nara. La ville fut la capitale du pays et selon la légende du sanctuaire Kasuga, une divinité du nom de Takemikazuchi protégeait la ville, montée sur un daim. Dès ce moment, les daims furent considérés comme divins et ils protègent la ville de Nara mais aussi tout le Japon.  A Nara, le daim est roi et les habitants les respectent énormément. 

Alors toi aussi respecte les bien. Si ils n’ont pas envie d’être embêtés, laisse les daims tranquilles. Certains touristes ont parfois du mal à se souvenir que ce sont des êtres vivants et pas des peluches.

ballade à Nara

balade à Nara

Une balade à Nara : le Todai-ji

Après une bonne heure à m’extasier devant les daims « Oh celui là il est trop mignon!!! » et après 2000 photos de bestioles, nous continuons notre ballade à Nara et nous nous dirigeons vers le Todai-ji qui signifie le « Grand Temple de l’Est ». C’est l’un des temples les plus impressionnants du Japon. Le pavillon principal, qui est l’un des édifices en bois les plus grands au monde, cache une énorme statue de Bouddha qui fait 15m de haut. L’intérieur est très sombre ce qui nous empêche d’en voir tous les détails. Vu qu’on a énormément de chance depuis le début de notre séjour au Japon, une partie de l’enceinte du temple était en rénovation ainsi que la porte principale. J’ai envie de dire que nous sommes habitués maintenant…

A lire aussi : une ballade sur le chemin de la philosophie à Kyoto

Dans le pavillon principal, on a vu un truc vraiment bizarre. Les gens passaient à travers un trou très étroit dans un des piliers en bois du temple. Apparemment, le trou est de la taille de la narine de Daibutsu, le grand bouddha de ce lieux. Alors on est resté très perplexe devant cette pratique mais on aurait du tenter notre chance. Après coup, j’ai appris que celui qui arrivait à se faufiler dans le trou se verra accordé l’illumination dans leur prochaine vie. Dommage.

Nous ressortons ensuite du temple et nous repassons sous la porte principale qui est protégée de chaque coté par deux statues de gardiens : les Nio. Elles sont très impressionnantes et laissent bien transparaître les idées de puissance et de force. 

ballade à Nara

ballade à Nara

ballade à Nara

ballade à Nara

Balade à Nara : Moshi !!

Il est midi passé et nous rebroussons chemin. Bien sur il y a énormément de choses à voir à Nara, surtout des temples d’ailleurs mais nous avons un autre programme : Osaka. Nous repassons par la rue principale et nous voyons un attroupement. La boutique Nakatanidou est enfin ouverte et nous voyons comment sont réalisés les moshis, ces pâtisseries à base de riz gluants.

Dans une sorte de seau en bois, deux hommes frappent violemment à l’aide de maillets une sorte de pâte verte. Et ils n’y vont pas de mains mortes, parfaitement synchronisés, frappant chacun leur tour. Ensuite, un des deux hommes va retourner la pâte tous les deux coups à une vitesse hallucinante, je me demande comment ils font pour ne pas se casser la main à coup de maillets. On décide d’en goûter un même si les moshi, c’est vraiment pas notre truc. Et bien c’est toujours le cas : oui c’est tiède et moelleux mais c’est vraiment pas un gâteau dont on raffole. 

Alors on va direction le Mcdo, oui oui tu as bien lu. J’espérais tant pouvoir goûter le Mcflurry au Sakura ! Mais je suis arrivée trop tard au Japon et cette campagne était terminée… Après un Mc Teryaki et un Mc Ebi, nous partons à la gare.

ballade à Nara

ballade à Nara

ballade à Nara

ballade à Nara

Faire une balade à Nara était vraiment une très bonne idée. C’est vraiment impressionnant et drôle de pouvoir se balader comme ça librement entre les daims et c’était juste craquant. Les temples sont très impressionnants et il y en a beaucoup, alors les amateurs, allez y ! Par contre, je ne suis pas certaine que rester deux jours sur place vaille le coup. Autant en profiter pour faire des ballades alentours. Notre prochaine destination sera Osaka. On ne pouvait pas ne pas y passer alors qu’on est juste à coté ! On se retrouve donc la prochaine fois pour découvrir un château et un quartier super animé !

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

Dis moi ce que tu en penses juste ici :D

Loading Facebook Comments ...
%d blogueurs aiment cette page :