Iran : Visiter Tabriz à travers 10 lieux incontournables

Beaucoup de voyageurs découvrent l’Iran à travers ses villes cultes comme Téhéran, Ispahan ou encore Chiraz. Pourtant il y a bien d’autres endroits qui cachent de belles surprises comme la belle ville de Tabriz. Celle-ci fut ma porte d’entrée dans le pays et j’en suis tombée amoureuse.

J’ai toujours été très chaleureusement accueillie dans cette ville, que ce soit par les commerçants ou bien par les habitants qui m’ont abordés dans la rue. 

Je te propose de découvrir cette ville à travers 10 lieux incontournables qui te donneront envie de visiter Tabriz.

Visiter Tabriz : quelques infos sur la ville

Tabriz se trouve en Azerbaïdjan orientale et elle en est même la capitale. Elle se trouve au nord ouest du pays en Azerbaïdjan iranien. La ville existe depuis bien longtemps puisqu’on a trouvé des sites datant de 1800 avant J-C. Elle fut perse, puis envahie par les arabes musulmans, puis conquise par Gengis Khan.  Même les Russes ont réussi à prendre la ville début 1800. 

Tabriz a toujours été une ville marchande, sur le chemin de la Route de la Soie. Marco Polo y posera même ses valises lors de son retour de Chine vers l’Europe. On y trouve d’ailleurs l’un des plus grands marchés couverts au monde.

Le meilleur moment pour découvrir la ville mais aussi la région est le printemps et l’automne. Le climat est semi-aride froid. L’hiver, les températures chutent en dessous de 0°C et il neige régulièrement. L’été, il fait chaud voir très chaud avec des températures pouvant aller au delà de 40°C .

À Tabriz, on parle le farsi (le persan) mais surtout l’azéri ou azerbaïdjanais, qui est une langue proche du turc. 

Visiter Tabriz : comment y aller

Par Avion :

Si tu veux aller directement à Tabriz au départ de Paris plusieurs choix s’offrent à toi. Avec la compagnie Turkish Airlines, on peut faire Paris-Tabriz avec une halte à Istanbul. Attention il n’y qu’un vol Istanbul Tabriz par jour ! Sinon, on peut prendre un vol Paris-Téhéran et prendre ensuite un vol domestique jusqu’à Tabriz (environ 8 vols par jour).

Bus, taxi et location de voiture : 

Il existe aussi des bus qui font Téhéran-Tabriz. Il partent dès 8h le matin et il y en a toutes les heures jusqu’à la fin de la journée pour un trajet qui dure environ 8h. Tu peux aussi négocier un taxi à l’aéroport pour qu’il t’emmène jusqu’à Tabriz. Le trajet sera effectué plus rapidement, mais il sera aussi plus cher.

Je te déconseille de prendre une voiture de location, en effet la conduite en Iran étant assez sportive je pense que seuls les iraniens savent conduire parmi les iraniens. Sérieusement, le code de la route n’est pas toujours respecté que ce soit par les piétons ou les conducteurs, donc méfiance !

Visiter Tabriz : 10 lieux incontournables

Le grand Bazar de Tabriz

C’est l’un des joyaux de la ville… Tout d’abord c’est l’un des plus vieux et des plus grands bazars couverts du moyen orient. Il s’est énormément développé grâce à la Route de la Soie. Chaque partie du bazar à une fonction : le coin de l’or, le coin des tapis, le coin des épices,… Chaque recoin cache des découvertes. C’est vraiment l’un des endroits que je préfère car il a gardé son authenticité loin du marché du tourisme (comme le souk de Marrakech). Je pense que mon coin préféré est celui des épices et de vendeurs de halvas… Toutes ces odeurs sont enivrantes et lorsque je visite un autre marché ou un bazar, je suis toujours à la recherche de ces odeurs si particulières et marquantes !

On ne trouve pas que des commerces dans le Bazar. Au détour d’un chemin ou derrière une porte se cache l’une des quatorze mosquées dont la Grande Mosquée de Tabriz. On y voit aussi des caravansérails, des entrepôts,… 

Profites en donc pour acheter quelques souvenirs culinaires comme du sumac pour assaisonner la viande, des pétales de rose séchées pour parfumer le thé, du citron séché, du halva,…

À noter que le Grand Bazar est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2010.

La Mosquée Bleue

La Mosquée Bleue (Masjed-e Kaboud, مسجد کبود) est l’une des plus célèbres mosquées de la ville. Elle fut construite au XVème siècle sur ordre de Jahan Shah. Malheureusement, une grande partie du toit ainsi que le dôme furent détruits lors d’un tremblement de terre en 1780. Depuis, la ville a fait quelques travaux pour reconstruire le toit.

Les murs devaient être couverts de carreaux de mosaïque d’un bleu intense, ce bleu qu’on retrouve partout en Iran. Il en reste ça et là. On ne peut qu’imaginer la splendeur de ce lieu de culte avec ses arabesques courant les murs ! Autour de la mosquée se trouve l’un des plus vieux parcs de la ville, le parc Khaghani.

Shah Goli ou El Goli

Shah Goli (شاه گلی) est le parc le plus connu de la ville. C’est simple, je le connaissais déjà avant même d’y mettre les pieds tant c’est l’un des symboles de Tabriz ! Il s’appelle désormais El Goli (ائل گلی) depuis la révolution islamique (Shah faisant référence à l’ancien souverain d’Iran).

Ce lieu est tout d’abord un mystère : impossible de connaître la date de construction de ce parc. On y trouve un lac artificiel rectangulaire, avec en son centre un bâtiment traditionnel de la ville. C’est un lieu de balade pour tous les Tabrizis. On y boit un thé sur la terrasse au centre du lac, d’autres jouent aux échecs pendant que certains utilisent les équipements sportifs mis à disposition par la ville.

Au printemps, les contours du lac sont de toutes les couleurs grâce aux milliers de tulipes qui y fleurissent… On y voit alors beaucoup de familles qui pique-niquent sous les arbres.

Visiter Tabriz

Shah Goli

La Tombe des Poètes, Maqbaratol Shoara

Ce bâtiment moderne abrite les tombes de nombreux poètes. On dit même que plus de 400 poètes reposeraient ici, soit plus de 800 ans d’histoires littéraires. L’un des plus connus est Seyyed Mohammad Hossein Behjat-Tabrizi connu sous le nom de Shahriyār.

J’aime beaucoup ce monument qui mélange modernité par sa forme, mais aussi l’austérité dégagé par ses matériaux et sa couleur. Lors de notre visite, il y avait énormément d’écoliers qui venaient lire les poèmes imprimés et gravés sur les murs.

Musée d’Azerbaïdjan

Juste à coté de la Mosquée Bleue se trouve le Musée de l’Azerbaïdjan. Ce musée fut créé sous le règne du Shah Mohammad Reza Pahlavi et il est destiné à l’histoire de la Région. Si tu aimes l’archéologie, tu vas adorer cet endroit !

On y trouve des objets remontant jusqu’au Vème siècle avant J-C. : poteries, statues, bijoux, et céramiques sont en exposition dans le musée. Il y a même deux squelettes, l’un masculin et l’autre féminin,  datant de l’âge de Fer.

La Maison d’Amir Nezam ou le Musée Qajar

La maison d’Amir Nezam se trouve dans l’un des plus vieux quartiers de la ville. Cette magnifique demeure a failli être démolie tant elle resta longtemps à l’abandon. Depuis 2006, c’est devenu le musée de la dynastie Qajar. L’endroit est à visiter tant pour les collections d’objets qu’il abrite mais aussi pour son architecture.

Les maisons iraniennes sont de véritables bijoux : leurs jardins possèdent un long bassin et à l’intérieur, des vitraux reflètent une lumière de toutes les couleurs…

Dans le même style, tu peux aussi visiter le musée de la Mesure ou celui de l’architecture, nommée la Maison Behnam. 

Visiter Tabriz

Maison d’Amir Nezam

Les rues Tarbiat, Emam et Shariati

Autour de la station de bus Shariati se trouvent les rues les plus commerçantes de la ville. La rue Tarbiat est une rue piétonne très fréquentée par les habitants et elle mène à une partie du bazar. Sur la rue Emam, tu y découvriras de nombreux passages, ces galeries commerçantes qui vendent de tout.  Mais tu pourras aussi t’arrêter à Momtaz, pour déguster Faloudeh, un dessert (LE dessert) traditionnel à base de vermicelles de riz glacés et d’eau de rose.

On y trouve beaucoup de librairies, si l’envie te prenait de ramener un beau livre de poèmes iraniens ou encore le Livre des Rois (Shahnameh) de Ferdowsi, qui est un classique.

Si tu es plutôt fruits, arrête toi à un vendeur de ab miveh (littéralement Jus de fruit) sur la rue Shariati. On y sert des jus de fruits fraîchement pressés devant toi ! Et quelques soit tes goûts, tu as l’embarras du choix : jus de carotte, jus de grenade, jus de banane, jus de melon, etc… 

Maison d'Amir Nezam

Rue Tarbiat

Visiter Tabriz

Boire des ab-miveh et des Majnoons

Faire du shopping à Laleh Park

Tabriz se veut une ville moderne avec ses nouveaux centres commerciaux. Laleh Park est parfait pour faire du shopping et il y en a pour toutes les bourses. Tu y trouveras des vêtements, de l’artisanat, des bijoux, de l’électronique mais aussi un grand Food Court.

Mon petit plaisir :  le supermarché. J’adore faire les allées des supermarchés lorsque je suis à l’étranger alors que je déteste faire ça en France… Je suis toujours à l’affût de nouveaux produits que je ne connais pas ! 

Visiter Tabriz

Parc Laleh, Centre Commercial

Les montagnes Eynali

Les montagnes Eynali entourent toute la ville de Tabriz qui se trouve du coup comme dans une cuvette. Elles ont des couleurs très chatoyantes, passant de l’ocre au rouge.

On peut monter sur les montagnes par la route, ou grâce à des télécabines afin de profiter d’une superbe vue sur toute la ville. Tu y verras des gens prendre un thé ou leurs pique-niques en famille ou entre amis. D’autres encore, plus sportifs, y font même de l’escalade.

Visiter Tabriz

Les montagnes de Tabriz

Kandovan

A une heure de route se trouve le joli village troglodyte de Kandovan dans lequel les pics rocheux font un peu penser à la Cappadoce turque. C’est un des lieux préférés des habitants de Tabriz pour le weekend. Je te prépare d’ailleurs un article rien que sur cette ville.

 

 L’Iran est un pays qui a énormément à offrir, et les trésors de Tabriz en font partie. Et encore, je n’ai dévoilé qu’une partie des richesses que cette belle ville a à offrir.

Alors si cet article t’as donné envie de faire ta valise,  pourquoi ne pas y aller toi même afin de continuer l’aventure ? 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Loading Facebook Comments ...
%d blogueurs aiment cette page :