En cette période de deconfinement, nous sommes « forcés » de rester dans la zone des 100km autour de notre domicile. Certains y voient une contrainte pour voyager et se dépayser, mais d’autres le voient comme une chance. L’après-confinement, c’est le moment de (re)découvrir cette magnifique région qui est la Normandie. Dans cet article, quatre influenceurs normands partagent avec vous certains de leurs coups de cœur à découvrir ou à revoir dans notre jolie région.

La Suisse Normande : l’Aventure Sauvage

La Suisse Normande, c’est mon endroit coup de cœur. C’est là que je vais pour m’échapper, décompresser, me ressourcer et m’amuser. Cet énorme écrin de verdure fait un bien fou et ce dépaysement total se trouve à seulement 50km de Caen. Imaginez quitter les plaines caennaises et ses champs pour vous retrouver devant des routes sinueuses, entre gorges et falaises. Tout en étant en Normandie, j’ai l’impression d’être un peu à la montagne. C’est ce que j’aime faire tout particulièrement en Suisse Normande : prendre le temps de contempler, de savourer chaque instant, de respirer cet air boisé en haut de la Route des Crêtes. Je pourrai passer des heures à contempler les ombres des nuages danser sur les champs du haut du Pain de Sucre, à 171m d’altitude.

Commencer votre journée par une halte à la Roche d’Oëtre. Ici se trouve l’un des plus beaux paysages de la Normandie. A 118m de haut, découvrez une mer de forêts en contemplant les Gorges de la Rouvre. Remontez vers le Nord pour découvrir les petits villages, les manoirs et les châteaux comme celui de Ganne. Entre Thury Harcourt-Le Hom, prenez la Route des Crêtes et pique-niquez en regardant les parapentistes décollés du haut des Rochers de la Houle.

Si vous avez envie de fraîcheur, pourquoi ne pas faire une balade en kayak ou juste en pédalo. Lors de votre balade, prenez le temps, savourez le calme de ces lieux préservés. Si par contre, vous avez une petite faim, n’hésitez pas à faire une halte chez un des nombreux producteurs locaux : cidre, fromages, bières,miels… Certains font même visiter leurs exploitations, de quoi en apprendre plus sur notre patrimoine gastronomique. La Suisse Normande ravira tout le monde : sportifs, amateurs de lieux préservés et de nature, gourmands, fans d’Histoire,…

Mélanie du blog Une Pincée de Safran

Les Plages de la Manche : Le plein d’air iodé

J’aurai pu commencer ce texte par un « Viens faire un tour chez moi, on a les plus belles filles plages, les plus beaux paysages », comme un clin d’œil léger à un certain duo francophone. Mais pour quoi faire ? On sait tous ici qu’en Normandie, les paysages sont magnifiques. Pour les plus belles filles, je laisse les autres se prononcer, je ne suis pas juge en ce domaine. Alors que les Plages…

J’aime les plages lorsqu’elles sont immenses. Lorsqu’elles sont bordées d’Oyat et de Lagure Ovale. Lorsqu’on y croise des courses de char à voile et des surfeurs encore endormis aux aurores. Lorsqu’on peut poser sa serviette sur le sable blanc sans être collé à celle de sa voisine – hormis par choix. Lorsque à l’Aube, les collines de sable forment le cocon idéal pour recevoir les secrets chuchotés entre amies, et parfois, les feux de camp et accords de guitares de quelques adolescents libres et sauvages. Sauvages, comme ce paysage lunaire.
Et je n’ai jamais vu de paysage aussi sauvage que celui qui s’étend sur la côte du Cotentin, où j’ai grandit. Pardon pour les plages du débarquement de mon cher Calvados, mais question plage, La Manche remporte le trophée haut la main. Jeu, set et match !

La journée idéale ? Levez-vous en même temps que le soleil pour suivre un cours de surf à Siouville. Mettez la main sur le poisson et les crabes les plus frais au retour de pêche à Dielette. Profitez du soleil et de la tranquillité l’après-midi. De Sciotot à Hatainville, vous croiserez les plages les plus préservées.
En fin d’après-midi, poussez la route jusqu’à Carteret, et rendez-vous au bout de la jetée. Caché derrière les rochers, vous trouverez mon spot préféré, quand j’ai envie de me mêler aux locaux et aux touristes : La Potinière. Prenez un verre de punch, et observez la mer. N’oubliez pas de faire un tour le long des cabanes de plages.
Lorsque vous aurez fini de faire le plein d’air iodé, faites un crochet par La Maison du Biscuit à Sortosville-en-Beaumont. Le lieu reproduit le bourg d’un ancien village! Magique … Et délicieux ! Prenez quelques boîtes de financier –mes préférés !
Promis, ces vacances à deux pas de chez vous, vous offriront un goût de bout du monde !

Retrouvez Harmonie sur son blog www.lebeautemps.fr

Le Pays d’Auge : Un terroir, des territoires

Originaire de ce coin de Normandie, je ne suis sans doute pas objectif, cependant cela me permet d’en connaitre toute la richesse. Derrière son image traditionnelle de collines verdoyantes et de petites vallées encaissées où les vaches font pâtures sous des pommiers en fleurs, ce territoire recèle de véritables petits bijoux.
En empruntant les routes augeronnes, vous partirez à la découverte de villes et des villages authentiques et à la qualité patrimoniale indéniable. Honfleur et ses ruelles au cachet romantique, Villerville, Pont l’Evêque ou encore Beuvron-en-Auge en sont des incontournables. Plus au Sud, j’ai tendance à vous inviter à vous laisser charmer par les nombreux manoirs de style normand. J’ai une affection particulière pour ceux qui ont des douves les ceinturant. Le manoir de Saint-Germain-de-Livet, celui de Coupesarte ou le Château Le Kinnor à Fervaques me viennent immédiatement à l’esprit.


Le Pays d’Auge c’est aussi la mer et les plages. Ils en existent pour tous les goûts : des plages théâtrales de Deauville aux plus calmes du Home-Varaville. Deauville et son casino séduira également par son côté “Gasby le Magnifique” indéniable.
Enfin, moi qui aime manger, je ne peux que vous recommandez de prendre le temps de tester la gastronomie locale. Le terroir augeron se défend plus que bien en ce domaine. Il y a les incontournables tels que les fromages: le Camembert, le Pont-l’Évêque, le Livarot. Les boissons à base de pommes tels que le pommeau, le cidre ou encore le Calvados sont aussi à évoquer. Oui, clairement, le temps ne sera –alors- pas à la diète.

Retrouvez Petit Bonhomme sur son blog www.petitbonhommedechemin.com

Zoo de Jurques: une évasion tout en respectant les règles

J’ai la chance d’avoir à quelques kilomètre de chez moi un zoo qui existe depuis plus de 40 ans. Il s’agit du zoo de Jurques. Jurques est un petit village situé à 40 km de Caen (via l’autoroute A84). En temps normal ce zoo te permet de voyager tout en restant en Normandie grâce à ces 700 animaux venu des 5 continents. En cette période où je ne pourrais pas sortir du calvados ce sera le moyen de s’évader un peu tout en respectant les règles.

Ce qui me plait dans ce zoo, c’est qu’il s’agit d’un zoo familiale et qu’il mise énormément sur le partage et la passion des animaux. De nombreuses activités de nourrissage des différentes espèces du parc ont lieu tout au long de la journée. Vous pourrez les admirer et en apprendre encore plus sur l’espèce en question grâce au soigneur. En plus de cette pédagogie, il participe aux programmes européens d’élevage destiné à la protection et la préservation d’espèces animales sauvages.

Pour finir je vous conseillerai de tester le pass soigneur qui pendant une journée te permet d’être au plus près des animaux, de les nourrir, de les soigner et surtout d’en apprendre plus sur l’espèce. Pour avoir tester cette activité, c’est vraiment ce que j’ai préféré.

M’occuper des girafes, donner à manger aux singes et aux lémuriens, jeter des petits poissons aux manchots, sortir un serpent de son vivarium pour le toucher, donner des feuilles de bambou aux pandas roux… et la touche finale donner une grosse carcasse de viande à un lion à 2mètres de toi qui sera pour moi le plus impressionnant, les enfants comme les plus grands vont adorer.

Retrouvez Ludo sur son Instagram ou sur sa chaîne Youtube @lesdegutesteurs

Vivre en Normandie est une chance. Nous avons la mer et un littoral aux multiples visages : falaises, galets, marais ou plages de sable fin. Nous avons des bocages et leurs vergers, des plaines et leurs champs colorés, de grands espaces boisés, des gorges et tellement de cours d’eau, sans parler de cette faune si diversifiée. Profitez de ce moment pour vous arrêter et découvrir la Normandie après ce confinement. Je suis sur qu’il y a pleins d’endroits que vous voyez chaque jour et qui possèdent une histoire, un paysage, un charme insoupçonné.

Write A Comment