Partons ensemble visiter un quartier mythique de Lisbonne : Belem. Le vent de l’Atlantique soufflant sur le Tage, on imagine alors les nombreux aventuriers et explorateurs quitter les quais de Belem vers les terres inconnues à travers le monde.

Belem : de Lisbonne vers la découverte du Monde

Belem est déjà un nom qui fait rêver. Il évoque le voyage, les destinations lointaines, les jours et les nuits en mer… C’est en effet d’ici que les grands explorateurs portugais levaient l’ancre vers de nouvelles aventures comme le grand Vasco de Gama qui découvrit les Indes, ou encore Magellan.

Belem, qui est un dérivé du mot “Bethléem”, est habité depuis l’ère paléolithique. Depuis toujours, la proximité avec l’estuaire du Tage et donc l’Atlantique a favorisé le développement de cette région. Belem a beau être à plus de 6km du centre ville de Lisbonne, vous aurez pourtant un grand nombre de monuments à visiter, de choses à voir ou à manger.

Nous avons profité d’une journée ensoleillée pour prendre le premier tramway et filer découvrir les trésors de cette mini-ville dans la ville. Ce qui m’a tout de suite sauté aux yeux, ce sont tous ces contrastes : le gris des monuments en pierre et le bleu du Tage et du ciel, ou encore ce mélange de sites historiques et de symboles modernes.

En descendant du tram, nous marchons donc sur la Rua de Belem, une rue historique car ses bâtiments datent de plus de 160 ans. La promenade y est très agréable même si nous ne sommes pas seuls. En effet, Lisbonne est une très jolie ville et elle attire du monde. Je pense que tous les touristes et tous les voyageurs ont eu la même idée que nous ce jour-là et heureusement, nous sommes arrivés de bonne heure.

Lisbonne visiter Belem

Lisbonne : visiter Torre de Belem

C’est l’un des monuments les plus connus de Belem et de Lisbonne. La Tour de Belem devait garder l’entrée du port de Lisbonne et c’est aussi la dernière tour que les explorateurs voyaient avant leurs grandes expéditions.

Certains guides affirment que la tour aurait été construite sur une île au centre du Tage et que le fameux tremblement de terre aurait changé le cour de celui-ci, rapprochant la Torre de Belem du rivage. Cette version fait bien sur partie du mythe, même si il est vrai qu’elle fut construite en 1515 sur un petit îlot.

Niveau style, pour les fans d’architecture, vous verrez deux influences principales. Certaines ornementations ainsi que les tours d’angles sont de style mauresque. Sinon, l’ensemble représente bien le style manuélin avec ses nombreux détails et ses exubérances. On dirait aussi que la Torre de Belem est une pièce d’échiquier géante !

Il y a foule pour visiter cet endroit et nous n’irons pas à l’intérieur. Nous préférons simplement l’admirer depuis le bord de l’eau, sous le soleil éclatant.

 Torre de Belem : du mardi au dimanche de 10h à 18h30

Pãdrao dos Descobrimentos : découvrez l’un des symboles de Lisbonne

C’est le monument à la gloire et en l’honneur des navigateurs portugais du XVe et du XVIe siècles. Elle fut construite en 1960 pour le 500e anniversaire de la mort d’Henri le navigateur, explorateur et prince du Portugal. Cette dalle verticale de plus de 52 mètre représente la proue d’une caravelle, les bateaux à voiles construits par les portugais pour les voyages d’explorations.

Henri le navigateur se tient au bout de la proue, et de chaque coté, une file de statues représentants les grands explorateurs portugais le suivent. On y voit Vasco de Gama par exemple et comme je suis nulle dans ce domaine, je ne pourrais pas vous en citer d’autres…

Ce monument moderne tranche avec certains monuments plus ancien comme le Monastère des Hiéronymites ou la Tour de Belem. D’ailleurs, certains, peu fans de cet esthétisme, le surnomment “Poussez pas derrière”. C’est vrai qu’on dirait que les statues ont toutes envie de passer les une devant les autres comme si elles voulaient se jeter dans le Tage”.

Sur l’esplanade, on peut voir une énorme Rose des Vents en marqueterie de marbre. Vous pourrez mieux l’admirer en montant au sommet du Pãdrao dos Descobrimentos (ou sinon en regardant sur google maps).

Pãdrao dos Descobrimentos : tous les jours (sauf le lundi en basse saison) de 10h à 19h

Belem : Mosteiro dos Jerònimos

Je crois que c’est l’endroit que j’ai préféré à Belem. Ce monastère est tout simplement grandiose et si vous voulez avoir un excellent exemple de l’art manuélin, c’est ici que vous devez venir.

Le monastère fut construit sous les ordre de Manuel 1er et les travaux ont duré un siècle. Les richesses rapportées d’Indes et d’ailleurs ont fortement aidé à financer une grande partie des travaux. Cela permit aux architectes de se donner aucune limite et de sublimer le site jusqu’au moindre détail. Tout comme la Torre de Belem, le Mosteiro dos Jerònimos est classé sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

à lire aussi : Autour de Lisbonne, découvrir les palais de Sintra

Le cloître est juste impressionnant… D’ailleurs, on a plus l’impression d’être dans un palais que dans un lieu monacale ! Les deux étages qui forment ce cloître sont composés de larges arcades et d’arches. Il y a une profusions de détails comme de la dentelle très fines et on peut y voir toutes sortes de symboles religieux, mais aussi végétaux.

L’Église est elle aussi somptueuse. Les piliers de la nef paraissent si fins qu’on se demande comment le plafond ne nous tombe par sur la tête ! C’est surement grâce à ces enchevêtrements d’arches qui ressemblent à l’assemblage d’un casse tête. Une faible lumière passe à travers les vitraux de couleurs incroyables… Pour une vue époustouflante, monter à l’étage en passant par le cloître.

 Mosteiro dos Jerònimos : du mardi au dimanche de 10h à 18h30

Les musées de Belem

Le Museu dos Coches permet de voyager dans le temps à travers la découverte d’une collection de carrosses du XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. Vous y verrez donc de nombreux carrosses royales richement décorés avec une histoire qui leurs est propres.

Le Museu da Marinha montre la puissance maritime que fut le Portugal. Anciennes cartes maritimes, maquettes, instruments de navigation mais aussi une sorte de galère grandeur nature sont tant de choses qui vous plongeront dans le monde de la marine portugaise.

Le Maseu Colecçao Berardo contient l’une des plus belles collections d’œuvres d’art au monde. Du Pop Art au Cubisme en passant par le Surréalisme, découvrez tous les courants de l’art moderne et contemporain.

Les jardins et les Parcs de Belem

Belem est l’endroit parfait pour les balades. Entre ses monuments, le Tage mais aussi ses nombreux parcs, tout est propice pour un bon moment de détente. On y trouve même parfois des choses auxquelles on se s’attend pas comme ce pavillon thaïlandais dans le parc Vasco de Gama. Si vous désirez une retraite à l’ombre par temps chaud, le Jardim botanico tropical se trouve tout près avec ses 7 hectares de plantes tropicales.

Dégustez la spécialité : les Pastéis de Nata ou Pastéis de Belem

On aborde enfin le vif du sujet : qu’est ce qu’on mange à Belem ! L’une des spécialité du Portugal que vous devez goûter si vous venez à Lisbonne et surtout à Belem, c’est les Pastéis de Nata.

L’une des adresses les plus connues est l’Antiga Confeitaria de Belem, reconnaissable avec sa devanture bleue. Vous ne pouvez pas la rater, suivez juste la longue fille d’attente. Ne vous inquiétez pas, cela avance assez bien , vous n’aurez pas à attendre très longtemps.

On se retrouve donc en possession de nos petits Pastéis de Nata (ou de Belem) qui sont comme des petits flans de crème cuits dans une pâte feuilletée très croustillante. La tradition veut que l’on saupoudre le gâteau de cannelle. certains trouveront que c’est assez simple comme gâteau, que cela ne révolutionne pas la pâtisserie. Moi, je trouve cela très bon et de toute façon, ne dit on pas que la vie est faite de petits plaisirs simples ?

 Antiga Confeitaria de Belem : rua de Belem, 86-88 de 8h à 23h

Comment visiter Belem depuis Lisbonne

Pour visiter le quartier de Belem depuis Lisbonne, on vous conseille de prendre le Tram 15 ou le Tram 18. Le Tram 15 part de Praça da Figueira tandis que le Tram 18 part de Cais do Sodré. Le trajet met entre 20 et 30 minutes.

Vous pouvez aussi prendre le bus n°28 qui dessert Belem et le Centre Ville de Lisbonne en passant par Praça do Comércio et Cais Do Sodré mais cela a moins de charme que le tramway lisboète.

Derniers conseils pour visiter le quartier Belem à Lisbonne

  • Venez de bonne heure : si vous comptez visiter Pãdrao dos Descobrimentos ou Torre de Belem, il faudra se lever aux aurores car Belem est un des quartiers les plus visités de la ville et ses monuments sont pris d’assaut.
  • Montez dans les trams depuis leurs départs : on vous conseille de prendre le tram à Praça da Figueira ce qui vous permettra d’avoir une place assise car celui-ci est souvent bondé. Attention aux pickpockets.
  • Gratuit le dimanche matin : de nombreux musées et monuments de Belem sont gratuits le dimanche jusqu’à 14h. Attention, il n’y aura pas que vous…

2 Comments

  1. Très jolies photos et résumé de ce magnifique quartier, il m’a laissé aussi un souvenir inoubliable ! Merci pour le partage.

Tes impressions, tes commentaires juste ici :

Loading Facebook Comments ...
%d blogueurs aiment cette page :