Découvrir la Rome Antique est une étape indispensable lors de votre visite dans la capitale italienne. Sinon, vous pourriez passer à coté de sites mythiques tout comme le Colisée ou encore le Forum Romain. Je vous invite donc à me suivre sur les collines du Palatin et du Capitole dans les vestiges qui ont permis à l’Empire Romain de rayonner durant l’Antiquité.

La Rome Antique : autour du Palatin

Le Colisée

Commençons ensemble notre visite par le Colisée. Je trouve cela bien de commencer par ce lieu incontournable. Premièrement, c’est un des sites les plus connus de la ville et on est bien nombreux à l’avoir en tête dès qu’on nous parle de la capitale italienne. De plus, je vous conseille vivement (très vivement) de venir tôt car il y a énormément de monde ! Personnellement, nous sommes arrivés vers 9h du matin et il y avait déjà foule devant les portes.

En arrivant devant le Colisée, je dois avouer que je fus un petit peu déçue… C’est vrai qu’on ne peut pas nier l’exploit architectural ainsi que sa beauté, mais, j’avais tellement fantasmé l’endroit que je fus surprise de ne pas le trouver plus grand, plus haut, plus impressionnant. Bon, le Colisée est tout de même composé de trois niveaux d’arches dont 80 arches qui servaient d’entrées pour que les spectateurs puissent rentrer rapidement et se placer autour de l’arène. A l’époque, l’édifice était couvert de travertin, une roche dont les carrières se trouvaient à une trentaine de kilomètres de Rome. Mais après la chute de l’Empire Romain, le site servit à son tour de carrière pour d’autres monuments.

A l’intérieur du colosse

Après les contrôles de billets, la visite commence sous les arcades avec un mini musée où l’on vous explique un peu le fonctionnement du site. Ensuite vous pourrez faire le tour de l’arène dont on voit les ensembles de galeries qui se trouvaient à l’époque sous un plancher en bois. Ces galeries, qui formaient l’hypogée (“sous sol”), étaient en gros les coulisses où attendaient les gladiateurs, mais aussi les fauves. La cavea (l’ensemble des gradins) était très hiérarchisée. Certains pouvaient assister aux spectacles dans des loges spéciales, les sénateurs avaient eux leurs places attitrés, … Monsieur A. et moi, sommes restés plusieurs minutes à fixer l’arène, imaginant les spectacles de fauves, les batailles navales, et les combats de gladiateurs.

Quelques conseils :

  • Le billet est combiné avec le Forum Romain et le Palatin
  • Si possible, achetez votre billet en avance pour éviter les grosses files d’attentes
  • Attention aux pickpockets
  • Les sacs sont contrôlés et les bouteilles d’eau interdites sur le site.

Le Forum Romain : le cœur de la Rome Antique

Nous continuons notre visite dans la Rome Antique par le Forum Romain et le Palatin. C’est ici, sur le Monte Palatino (Mont Palatin) que la ville de Rome naquit, fondée par Romulus. On y voir encore les vestiges du premier village et d’une hutte où aurait vécu l’illustre fondateur.

Je vous conseille de vous munir d’un plan que vous trouverez à l’entrée (si il en reste) car le site est vraiment très grand. Il faut compter une bonne demi journée si vous voulez tout découvrir de fond en comble. Si au bout de trois ou quatre heures, vous faites une overdose de cailloux, c’est normal ! Ce n’est pas toujours facile de visualiser à chaque fois ce que toutes les ruines ont pu être. J’avoue qu’à la fin, les colonnes et les murs ont fini par tous se ressembler.

Suivez la Via Sacra comme l’aurait fait un citoyen romain sortant du Colisée et dirigez vous vers les différents vestiges : l’Arc de Titus, le temple de Romulus, la maison des Vestales, le temple de Saturne ou encore la Curie et la Lapis Niger (tombe de Romulus). C’est ici que se trouvait toute la vie politique et religieuse de Rome.

Quelques conseils :

  • Tout comme le Colisée, évitez les heures entre 11h et 14h
  • Attention, comme tout site en ruine, il y a peu d’ombres où se cacher. Prévoyez chapeau, crème solaire et bouteilles d’eau en été.

Les Forums impériaux

En sortant du Forum Romain, vous apercevrez les vestiges des Forums Impériaux. C’était des sortes d’annexes des Forums Romains, ceux-ci devenant trop petits pour la ville de Rome. On y trouve le Forum de César, celui d’Auguste, le Forum de la Paix et de Nerva. Ces forums furent à moitié détruits et recouverts par la via dei Fori Imperiali, demandé par Mussolini, pour relier le Colisée à la Plaza Venezia. A coté de celle-ci se trouve encore les ruines du Forum de Trajan, les anciens marchés reconnaissables à leurs briques rouges et la célèbre Colonne Trajane. Le bas relief s’enroule en spirale sur cette colonne de 40 mètres de haut. Les détails des gravures sont absolument somptueuses.

Rome Antique

La Rome Antique : autour du Capitole

Je vous conseille de rentrer au Capitole par la Cordonata, une rampe d’une grande beauté construite par Michel Ange. En haut de celle-ci se trouvent deux magnifiques statues représentants Castor et Pollux. Vous arriverez ensuite sur la fameuse Piazza del Campidoglio où trône en son centre une statue équestre de Marc Aurèle. Vous allez déchanter, mais c’est une copie car la véritable se trouve à l’abri des intempéries dans les musées capitolins.

De chaque coté de la place du capitole, vous remarquerez deux beaux palais : le Palazzo Senatorio où siège le conseil municipal ainsi que le Palazzo Nuovo et le Palazzo dei Conservatori. Ces deux palais sont reliés par un souterrain et forment les musées capitolins.

Nous furent un peu déçus de ces musées mais si vous êtes amateurs de sculptures, vous allez adorer. On y trouve certaines des plus belles œuvres classiques de toutes l’Italie. Si il y une chose que je retiens de cette visite, c’est la fameuse Louve Capitoline, une statue en bronze qui représente la louve nourrissant Romulus et Remus.

Basilique Santa maria in Aracoeli

Juste à côté de la place du Capitole se trouve une magnifique basilique : Santa Maria in Aracoeli. Après avoir descendu la Cordonata, prenez une bonne respiration et commencez à monter l’escalier (très) raide qui se trouve devant vous. Réjouissez vous, vous vous trouvez alors sur le point culminant du Capitole. La Basilique Sainte-Marie d’Aracoeli est une beauté sans nom, un petit bijou, un peu comme toutes les églises romaine d’ailleurs. Elle est richement décorée avec ses 22 colonnes antiques, ses fresques, ses marbres et ses dorures. Tout au fond, près de l’autel se trouve une petite pièce à l’écart où se trouve la statue (une copie car l’original a été volée) du Santo Bambino. Il parait qu’elle peut guérir des maladies et elle était régulièrement portée au chevet des malades.

Quelques conseils

  • Les tarifs des musées capitolins ont tendance à augmenter lors des expositions temporaires.
  • Pensez à programmer vos visites de musées lors des périodes les plus chaudes de la journée pour vous mettre au frais.

Autres lieux d’intérêts de la Rome Antique autour du Palatin et du Capitole

Petit détour par le théâtre de Marcello pour aller manger une grattachecca, de la glace râpée aromatisée, et arriver ensuite sur l’ancien emplacement du Cirque Maxime. Malheureusement, il ne reste quasiment plus rien de cet édifice massif à part une trace sur le sol et quelques éléments de gradins. Les deux obélisques du cirque ont été déplacés et on les trouve désormais sur la Piazza del Popolo et sur la Place Saint Jean de Latran.

Juste à côté de l’église Santa Maria in Cosmedin se trouve la Bocca della Verita, un énorme disque de pierre sur lequel est gravé un visage. Selon la légende, il faut passer la main à travers la bouche béante et celle-ci se referme sur ceux qui mentent. Qui tentera l’expérience ? Nous sommes arrivés trop tard car le site allait être fermé, il y avait une bonne trentaine de personnes qui attendaient d’être juger par le bas-relief. Je vous conseille d’observer ceux qui prennent la pose, certains ont une excellente imagination niveau mise en scène.

Voici la liste de nos incontournables mais bien sur il reste encore bien d’autres endroits à découvrir tels que les Termes de Caracalla ou encore les Termes de Trajan.

1 Comment

  1. Bonjour Mélanie,
    Quel plaisir de lire vos commentaires très intéressants et puissants sur votre blog concernant votre voyage à Rome.
    Dernièrement j’ai revisité Rome après tant d’années (car en la visitant à deux reprises, étant trop jeune et inexpérimentée pour apprécier tant de belles choses à leur juste valeur, j’avais une vague idée de l’impact de cette ville éternelle).
    Donc, dernièrement faisant un safari en méditerranée (en autocar + croisière Costa) la durée des visites dans les villes de passage était insuffisante pour tout voir.
    Or, je viens de lire avec beaucoup d’intérêt vos impressions de voyage à Rome et j’en suis ravie.
    Merci beaucoup de donner tant d’informations utiles, intéressantes et valables dans votre carnet de voyage.
    J’ajoute je suis une voyageuse invétérée qui sillonne un peu partout, car j’adore la découverte dans tous les domaines de la vie.
    En vous remerciant une fois de plus, je vous adresse, mes meilleurs messages.

Tes impressions, tes commentaires juste ici :

Loading Facebook Comments ...
%d blogueurs aiment cette page :